Un chantier accompagné par Réseau TYNEO sur la route du cyclo trip d’Evan de Bretagne et de Maud la baroudeuse culinaire

Ce chantier accompagné par Réseau TYNEO est une belle illustration de développement durable, l’un des axes du cyclo trip des deux influenceurs bretons :

  • Economies d’énergies : isolation performante de la toiture et des murs
  • Préservation des ressources : utilisation d’éco-matériaux
  • Prise en compte de la biodiversité : intégration de nichoirs à chauve-souris dans la toiture
  • Economie de proximité : chantier réalisé par des artisans locaux, partenaires de Réseau TYNEO

Evan et Maud ont rencontré sur leur route une partie de l’équipe de Réseau TYNEO et du GMB – Groupe Mammalogique Breton – pour illustrer leur rôle au quotidien auprès des particuliers qui engagent des travaux de rénovation de leur logement. Découvrez le film du cyclo trip en Cornouaille

Un chantier accompagné par Réseau TYNEO sur la route du cyclo trip de Evan de Bretagne et Maud la baroudeuse culinaire
Réseau TYNEO sur la route du cyclo trip de Evan de Bretagne et Maud la baroudeuse culinaire

Les particularités de ce chantier accompagné par Réseau TYNEO

Isolation performante de la toiture et des murs

La couverture devant être refaite, une isolation de toit par l’extérieur – méthode appelée « sarking » – a été réalisée.

Cette technique permet d’obtenir une isolation très performante via la pose de membranes étanches à l’air et la mise en place d’une épaisseur d’isolant conséquente (26 cm).

Choix d’éco-matériaux

Les murs ont également été isolés par l’extérieur, permettant là encore de garantir une bonne étanchéité à l’air et une épaisseur d’isolant satisfaisante (16 cm). La jonction avec la membrane de la toiture est ainsi assurée, et celle avec les fenêtres est optimisée : remplacement des menuiseries et pose côté extérieur de l’isolation.

Les professionnels de Réseau TYNEO intervenant sur ce chantier travaillent avec des éco-matériaux : panneaux de fibre de bois, laine de bois, ouate de cellulose insufflée et liège en panneaux pour l’isolation, douglas non traité pour les ossatures et le bardage.

Prise en compte de la biodiversité

La propriétaire savait que des chauve-souris nichaient tous les étés dans sa toiture. Sa couverture devait être refaite mais elle tenait à ce que cela ne leur soit pas préjudiciable.

Deux mesures ont ainsi été prises :

Nichoir à chauve-souris qui sera intégré dans la toiture
  • Commencer le chantier avant avril, période où les chauve-souris commencent à élire leur domicile d’été, afin de ne pas les déloger et risquer de tuer les petits.
  • Intégrer des nichoirs dans la nouvelle couverture pour qu’elles retrouvent un habitat après les travaux. Cela permet aux chauve-souris d’investir des endroits souhaités et souhaitables pour la maison, et d’assurer ainsi une bonne cohabitation.

Ces solutions ont été élaborées avec l’aide du GMB et du professionnel, dont l’implication est indispensable.

Recent Posts

Leave a Comment